Télésurveillance, comment ça marche ?

Télésurveillance, comment ça marche ?

Le système d’une télésurveillance dépend avant tout de la nature du lieu à sécuriser. Avant de conclure un contrat, vous devez déterminer de quel type de local s’agit-il, de là découle le choix de l’alarme filaire ou sans fil. Découvrons ici les connaissances de bases nécessaires avant l’installation d’un système de vidéosurveillance.

L’utilité de la télésurveillance

La télésurveillance est fortement recommandée pour les logements isolés où habitations dont les voisins sont souvent absents pour agir en cas d’alerte. Une télésurveillance est aussi à prévoir si vous possédez chez vous des objets de valeurs susceptibles d’attiser la convoitise. La télésurveillance est inutile si vous voulez garder les images uniquement pour vous. En principe, recourir à ce système signifie que vous êtes prêt et apte à engager une société de sécurité afin de surveiller votre habitat, notamment quand vous êtes absent.

Plusieurs types d’abonnements sont offerts compte tenu de votre besoin et la menace la plus récurrente de votre habitation. Cela pourrait être un abonnement de protection incendie, d’alerte inondation, cambriolage, etc.

Théoriquement, après le déclenchement de l’alarme, le centre de sécurité effectue d’abord une vérification s’il ne s’agit pas d’un cas intempestif. Ensuite, il avertit l’abonné ou si le contrat le permet, des opérateurs feront une descente sur terrain. En d’autres termes, les forces de l’ordre seront immédiatement avisées si le levé de doute effectué via interphone ou vidéo confirme une intrusion. Bien des sociétés proposent cette dernière option au lieu d’envoyer elles-mêmes un agent de sécurité inspecter les lieux pour éviter une facturation élevée. D’ailleurs, la plupart du temps, ces agents n’ont même pas obtenu l’autorisation de s’introduire chez vous alors révisez bien le contrat avant de signer !

Télésurveillance pour alarme filaire

Cette option est favorable pour tout type de bâtiments que ce soit un chantier ou des œuvres finis avec étages. Etant donné qu’il s’agisse d’une installation permanente et à long terme, des travaux de construction sont indispensables pour assurer la fixation des câbles. A noter qu’un système d’alarme filaire est meilleur en qualité d’image qu’avec un système sans fil, de plus les risques de piratages sont pratiquement nuls. L’alarme se déclenchera automatiquement en cas de coupure des fils. Pour le système sans fil, prévoyez un budget entre 200 à 700 euros.

Télésurveillance pour alarme sans fil

Contrairement au système filaire, la télésurveillance avec alarme sans fil limite ses capacités à 100m2 d’étendue, aussi le bâtiment qu’elle prend en charge ne doit comporter qu’un seul étage. Son avantage réside dans sa mobilité qui ne requiert aucuns travaux. Son efficacité est toutefois remise en question, car la télésurveillance avec alarme sans fil fonctionne dans les airs, des perturbations ne sont pas à exclure. Néanmoins, celle-ci est beaucoup plus esthétique qu’un système sans fil. Légèrement plus cher, prévoyez un budget de 200 à 750 euros pour cette option.

Quel que soit le système de vidéosurveillance que vous adoptez, filaire ou sans fil, assurez-vous que l’alarme soit toujours conforme aux normes NFA2P, beaucoup de marques certifiées sont disponibles sur le marché.

A lire aussi

Alarme maison comment ça marche ?

Alarme maison comment ça marche ?

Télésurveillance, comment ça marche ?

Télésurveillance, comment ça marche ?

Caméra de surveillance sans fil et connectée à internet

Caméra de surveillance sans fil et connectée à internet